Comme vous le savez déjà, lorsque vous êtes propriétaire d’un appartement dans une copropriété, vous ne pouvez pas changer les fermetures à votre guise.

Avant d’entreprendre des travaux pour le changement d’une fenêtre ou d’une porte fenêtre, il est indispensable de vous renseigner sur vos droits.

Il existe un règlement de copropriété aussi appelé cahier des charges qui devrait vous éclairer sur ce qu’il est possible de faire ou non.

Tout d’abord, il est important de savoir que vous n’avez pas le droit d’intervenir sur la façade et, le cadre de la fenêtre en faisant partie, cela limite fortement vos choix.

Vous avez alors 3 solutions :

  • Remplacer votre fenêtre par une autre identique. Dans ce cas, les travaux sont considérés comme des travaux d’entretien.
  • Demander une autorisation de l’assemblée générale de la copropriété pour pouvoir mettre en place un nouveau type de fenêtre. Si le vote est favorable à la majorité, vous pourrez alors entreprendre vos travaux tranquillement.
  • Remplacer l’ancienne fenêtre par une nouvelle qui correspond au modèle qui a été choisi par les copropriétaires lors de la dernière assemblée générale, le cas échéant.

Mais même dans ce dernier cas, votre marge de manœuvre est faible. Vous aurez simplement votre mot à dire en ce qui concerne le vitrage mais uniquement en termes d’isolation thermique et phonique.

En effet, le type de vitrage peut vous être aussi imposé (simple, double, triple, etc.).

Les dimensions de la fermeture, les matériaux, la couleur de la fenêtre ou bien encore le modèle du châssis sont autant de caractéristiques qui vous seront également imposées.

Nous espérons vous avoir éclairé mais si vous avez besoin de connaître le coût d’un tel changement, n’hésitez pas à demander un devis en ligne gratuitement en remplissant les champs ci-dessous.


Obtenez 5 devis gratuits avec Fenetrespvc.net

* champs obligatoires