Le survitrage est une solution économique lors de rénovations de vos fenêtres simple vitrage en bois. Il vous apporte ainsi une meilleure isolation thermique et phonique tout en préservant votre budget de l’achat d’un double ou triple vitrage.

Survitrage : principe

Le principe du survitrage est simple, il permet :

  • améliorer l’isolation thermique et acoustique d’un simple vitrage,
  • éviter d’investir dans du double vitrage lors d’une rénovation par exemple.

Pour la rénovation d’un simple vitrage, le survitrage est ainsi une bonne alternative qui vous permet de réduire votre consommation d’énergie. Il répond ainsi à des exigences écologiques actuelles par la réduction du gaz à effet de serre.

Le survitrage consiste donc à créer un second vitrage apposé directement sur votre simple vitrage, tout en conservant votre châssis fenêtre.

  • A noter qu’un survitrage n’est possible que sur les fenêtres en bois. Il est fixé sur la moulure de votre fenêtre bois pour en renforcer ses performances d’isolation. Le survitrage peut être réalisé en alu ou en PVC.

Quels sont les types de survitrage ?

Cinq types de survitrage fenêtre PVC existent actuellement sur le marché pour améliorer l’isolation de votre simple vitrage : pour faire votre choix, pensez au devis gratuit !

Ils sont répertoriés dans les catégories suivantes :

  • Le survitrage démontable : la vitre épaisse de 4 mm est fixé à l’aide de battants et encadrée par un contour caoutchouc ou métal. Ce survitrage recouvre intégralement votre simple vitrage.
  • Le survitrage ouvrant : la seconde vitre est introduite dans un profilé rigide qui vous permet de l’ouvrir. Vous avez donc toujours accès à votre fenêtre en bois simple vitrage.
  • Le survitrage fixe : la seconde vitre est insérée dans un profilé alu à une distance de 6 mm de votre simple vitrage pour créer une lame d’air. Il s’agit d’un survitrage définitif que vous ne pourrez donc pas démonter mais aussi de la solution la plus efficace.
  • Le survitrage en kit : des fournisseurs vous proposent tout le matériel nécessaire à la réalisation de votre survitrage à condition que vous sachiez le poser parfaitement.
  • Le film survitrage : solution très simple et rapide qui consiste à poser un film transparent sur votre simple vitrage.

Survitrage  et isolation thermique

L’isolation thermique est mesurée grâce à un coefficient noté Ug qui doit être le plus petit possible pour vous assurer que votre vitrage est performant : idéalement ce coefficient doit être inférieur ou égal à 2.

Un simple vitrage présente un coefficient de 6, ce qui signifie que ses performances d’isolation ne sont pas franchement les meilleures. Un survitrage permet tout simplement de ramener ce coefficient à 3,3 et donc d’améliorer considérablement l’isolation thermique de votre logement.

Performance d’isolation phonique du survitrage

Tout comme l’isolation thermique, l’isolation phonique d’un vitrage est mesurée à travers le calcul d’un coefficient. Ce coefficient noté R doit être le plus élevé possible pour vous démontrer une isolation phonique optimale.

  • Dans le cas d’un survitrage de 4 mm d’épaisseur, le coefficient R qui correspond au nombre de décibels que le vitrage permet de réduire est de 22. Pour bien comparer, dans le cas d’un double vitrage de même épaisseur, ce coefficient R est de 29 et pour le double vitrage à isolation renforcée de 40.

Notez donc que sur le plan de l’isolation phonique, le survitrage fenêtre PVC a encore bien du mal à atteindre les performances du double vitrage.


Obtenez 5 devis gratuits avec Fenetrespvc.net


* champs obligatoires